L'hygiène de vie

Avoir une bonne hygiène de vie, est primordial pour les gens atteints d’un trouble de la personnalité limite. L’hygiène de vie doit avoir un impact positif sur notre bien-être personnel. Pour se faire, une routine doit être implantée et suivie afin d’être le plus stable possible au niveau de l’énergie et de l’humeur. Cette routine doit prendre en compte le nombre d’heure minimal de sommeil dont la personne à besoin pour se sentir reposé le lendemain. Habituellement, chez un adulte, un minimum de sept heures de sommeil est requis. Lorsque le temps de sommeil est trop court, de l’irritabilité peut survenir dans les jours qui suivent, ainsi qu’une instabilité des émotions. Du temps pour prendre les repas doit également être planifié à l’horaire, puisqu’une bonne alimentation donnera l’énergie nécessaire pour passer la journée. Il faut aussi prévoir un peu de temps pour soi, pour effectuer une activité plaisante ou relaxante par exemple. Ceci permet à la personne de se détendre et de vivre le moment présent. Ainsi, les petits tracas de la vie sont oubliés quelques instants et il sera plus aisé d’y revenir et d’y réfléchir par la suite. Vivre le moment présent est très important dans le cas du trouble de la personnalité limite, puisque les pensées seront occupées à quelque chose de concret plutôt que de tourner et tourner sans cesse dans la tête. Voici une petite liste d’activités auxquelles s’adonner pour se détendre et vivre le moment présent : pratiquer la respiration abdominale, faire du yoga, pratiquer un sport, prendre une marche en se concentrant sur ce qui nous entoure, prendre du temps avec ses enfants, lire un livre, écouter de la musique, colorier ou dessiner, prendre le temps de déguster un café ou un thé, etc. Il n’est pas nécessaire de consacrer plusieurs heures à la pratique d’activité pour soi, seulement une quinzaine de minutes suffises. L’important est de trouver un équilibre entre les activités productives (travail, études, rôle parental, entretien du domicile, etc.), les soins personnels (se laver, s’habiller), les loisirs et le repos.

Afin d’avoir une bonne hygiène de vie et d’évaluer l’équilibre dans les activités, il est intéressant de noter le temps alloué pour les quatre catégories d’activités citées plus haut, soit les activités productives, les soins personnels, les loisirs et le repos. Ainsi il sera plus facile d’évaluer dans quelle(s) catégorie(s) des carences sont présentes. Pour ce faire, un tableau est proposé ci-bas, où le temps journalier alloué pour chaque activité est comptabilisé. Également, pour aider à avoir une bonne hygiène de vie, un horaire équilibré prenant en compte les obligations, le repos, l’alimentation et le temps pour soi doit être mis en place. Joint ci-bas, un exemple d’horaire pour un travail à temps partiel. Cet horaire est adapté à une situation familiale (parents avec de jeunes enfants). Dans le cas où la personne est sans emploi, il est suggéré de concevoir également un horaire, en prévoyant du temps pour accomplir certaines obligations (ménage, bénévolat, épicerie, etc.) afin de prévenir d’être dans l’inaction. Il est important de demeurer dans l’action afin d’éviter les ruminations, la procrastination, ainsi que les pensées et les émotions désagréables. 

Pour avoir une bonne hygiène de vie, il faut également éviter les abus d’alcool, de café (ou autre stimulants), de drogues, de médicaments, etc. Les abus ont des impacts négatifs sur l’hygiène de vie. Ils peuvent entrainer de la fatigue, un manque d’énergie, une baisse de la concentration, de l’irritabilité, des problèmes de santé physique (tension artérielle élevée, diabète), ainsi que des problèmes de santé mentale (anxiété, dépression). 

Tableau - équilibre_des_activités_journalières

Horaire_de_travail à temps_partiel