20170920_074438

Pour commencer j’aimerais préciser que par gestes suicidaires j’entend toutes tentatives, qu’elles soient échouées, avortées ou réussies. 

Les gestes suicidaires chez les gens atteints d’un trouble de la personnalité limite sont impulsifs et témoignent de la grande souffrance que ceux-ci vivent. Les idées et les gestes suicidaires surviennent lors de crises émotionnelles intenses comme la colère, la tristesse, la honte, le désespoir, etc. Ils sont un signe que quelque chose ne va pas et devraient être pris très au sérieux, car même si les gestes suicidaires peuvent survenir à plusieurs reprises dans la vie d’un borderline, il ne faut pas les prendre à la légère pour autant.

Contrairement à certaines croyances sur les borderlines, les gestes suicidaires ne sont pas commis dans le but de manipuler l’entourage, mais bien pour soulager la tension et le mal-être qui habite la personne. Bien au contraire, les gestes suicidaires peuvent même être dissimulés à l’entourage afin de ne pas les blesser ou par honte.

Mais il ne faut pas avoir honte de nos pensées suicidaires et aller chercher de l’aide lorsque ça ne va plus, avant d’en arriver à poser un geste. Voici donc quelques numéros de téléphone qui pourraient vous être utiles si vous, ou un membre de votre famille, souffrez au point d’avoir des idées suicidaires. Ce site de l’Association québécoise de prévention du suicide donne tous les numéros où vous pouvez appeler en cas de besoin, et ce, peu importe la région administrative du Québec où vous vous trouvez.

Association québécoise de prévention du suicide – Liste des ressources régionales en prévention du suicide : http://www.aqps.info/besoin-aide-urgente/#liste-cpsregionaux