20170918_081336

L’impulsivité est un trait de personnalité très présent chez les gens atteints du trouble borderline. L’impulsivité se définie comme un manque de préméditation, une recherche de sensations fortes et l’urgence d’agir. Elle consiste en la prise de décisions irréfléchies qui peu provenir d’une réaction émotionnelle forte face à des stimuli ou des éléments déclencheurs, sans penser aux conséquences. Chez les gens atteints d’un trouble de la personnalité limite, l’impulsivité est présente en permanence, et ce durant des années. Dans la vie de tous les jours, l’impulsivité pousse l’individu à prendre des décisions sans prendre le temps d’y réfléchir. Beaucoup de gestes posés par les personnes borderline confirment l’impulsivité de ceux-ci, tels que de fréquents excès de colère, la consommation de drogues, de médicament et/ou d’alcool, les achats compulsifs, une promiscuité sexuelle, les jeux de hasard, la conduite automobile dangereuse, l’automutilation, les gestes suicidaires, les troubles de l’alimentation, etc. L’impulsivité peut provenir de la recherche de sensations fortes par exemple, ou bien le désir de se détruire, de se faire du mal, ou d’apaiser les souffrances intérieures. L’impulsivité permet également à la personne de se sentir plus ‘’vivante’’, comme pour combler un vide ou un besoin. Par exemple, la cocaïne peut être prise pour se détruire dans un premier temps, et par la suite devenir plutôt un moyen d’apaiser les souffrances intérieures. Ou bien, la pratique de la conduite automobile dangereuse peut être utilisée pour créer des sensations fortes et se sentir plus vivant.

L’impulsivité peut occasionner des conséquences problématiques dans la vie des gens, que ce soit dans les relations interpersonnelles, le travail ou la santé de la personne. Heureusement il existe une psychothérapie qui aide à gérer l’impulsivité; il s’agit de la thérapie dialectique du comportement. Dans cette thérapie, des ‘’compétences’’ sont apprises afin de mieux gérer l’impulsivité. Ces compétences aident les gens à prendre le temps de réfléchir avant d’agir. Une des compétences apprises est la pleine conscience; la base de cette thérapie. Il s’agit de vivre le moment présent en observant les faits, en les analysant et en les décrivant, tout en nommant les émotions vécues. Par ce moyen, en utilisant la conscience rationnelle ET émotionnelle, il est plus aisé de poser un acte réfléchi. Pour vous aider à analyser vos gestes impulsifs et prévenir la survenue de gestes similaires, je vous propose d’utiliser à quelques reprises la grille d’évaluation des émotions suivante que j’ai simplifiée le plus possible, mais qui permet de poser un regard extérieur sur les évènements déclencheurs, les émotions vécues et les réactions en lien avec ces émotions. Vous pourrez ainsi mieux cerner les éléments qui déclenchent votre impulsivité, vos pensées face à ces déclencheurs, ainsi que vos réactions en lien avec vos pensées. Un exemple de grille remplie est également donné pour vous aider à mieux comprendre comment l’utiliser. En espérant que la grille d’évaluation des émotions vous aidera à prendre conscience de vos pensées et vos gestes nuisibles, et ainsi les corriger ou les contrôler; car la première étape pour corrigé un problème, est d’identifier ce problème. 

Grille_interpretation_des_emotions_simplifiee

Grille_interpretation_des_emotions_simplifiee___exemple