20170920_082014

Les problèmes de santé mentale me touchent particulièrement depuis que j’ai côtoyé des gens atteints de différentes maladies mentales. Plusieurs de ces maladies m’étaient connues, ou je pensais les connaître, et certaines m’étaient totalement inconnues, entre autres, le trouble de la personnalité limite.

Le trouble de la personnalité limite, ou trouble borderline, est une maladie mentale peu connue, mais malheureusement très stigmatisée auprès des gens qui la connaisse. Il est difficile de se faire comprendre des autres lorsque vous êtes atteints de cette maladie. Les gens vous voient comme des lâches, des pessimistes, des manipulateurs, des acteurs et des profiteurs. Il est déjà très difficile de composer avec cette maladie, sans avoir le jugement des autres qui pèse sur vous.

Les différents gestes posés par un borderline ne sont pas faits dans l’intention de punir les autres, ou d’attirer leur attention, mais plutôt pour se soulager des tensions et du mal-être qui les habite jour après jour. Les émotions vécues par un borderline, que se soit la colère, le découragement, la tristesse, mais également la joie et l’amour, sont vécues plus intensément et plus longtemps que pour la majorité des gens. Les émotions seront alors vécues soit en les extériorisant, se qui crée parfois des tentions au niveau des relations sociales, ou soit en les appaisant par la prise de drogues ou d’alcool, le surdosage de médicaments, l’automutilation, et même les gestes suicidaires.

Une personne sur 10 atteinte du trouble de la personnalité limite réussira son suicide. Vous noterez l’utilisation du mot ‘’réussira’’, car les gestes suicidaires comprennent également les tentatives échouées et les tentatives avortées. Vous comprendrez alors que plus d’une personne sur 10 commettront des gestes suicidaires.

Cette maladie affecte de 1 à 2 % de la population. Alors si vous connaissez quelqu’un qui présente les différents symptômes que peut vivre un borderline, ou si vous vous reconnaissez dans cette définition; il est possible d’obtenir de l’aide.

Voici les différents symptômes que peut vivre un borderline (5 symptômes et plus) :

  1. Efforts effrénés pour éviter les abandons réels ou imaginés;
  2. Mode de relations interpersonnelles instables et intenses caractérisées par l’alternance entre les positions extrêmes d’idéalisation et de dévalorisation;
  3. Perturbation de l’identité : instabilité marquée et persistante de l’image ou de la notion du soi;
  4. Impulsivité dans au moins deux domaines partiellement dommageables : dépenses, sexualité, toxicomanie, conduite automobile dangereuse, crise de boulimie, etc.;
  5. Répétition de comportement, de gestes ou de menaces suicidaires, ou d’automutilations;
  6. Instabilité affective due à une réactivité marquée de l’humeur : dysphorie épisodique intense, irritabilité ou anxiété durant habituellement quelques heures et rarement plus de quelques jours;
  7. Sentiments chroniques de vide;
  8. Colères intenses et inappropriées ou difficulté à contrôler sa colère ;
  9. Survenue transitoire dans des situations de stress d’une idéation persécutoire ou de symptômes dissociatifs sévères.